La Liberté

Le Conseil fédéral veut revoir la formation des futurs conducteurs

La formation des futurs conducteurs doit être adaptée aux évolutions technologiques, estime le Conseil fédéral (image symbolique). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
La formation des futurs conducteurs doit être adaptée aux évolutions technologiques, estime le Conseil fédéral (image symbolique). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


Publié le 07.06.2024


La formation des futurs conducteurs doit être adaptée aux évolutions technologiques, en intégrant à la théorie les systèmes d'aide à la conduite et d'automatisation. Le cours de sensibilisation devra être suivi avant l'examen théorique.

Le Conseil fédéral a ouvert vendredi la consultation concernant deux révisions d’ordonnances dans le domaine de la circulation routière. Celle-ci dure jusqu’au 30 septembre 2024.

La révision partielle de l’ordonnance réglant l’admission à la circulation routière vise d'une part à moderniser la formation des élèves-conducteurs. L’utilisation sûre de systèmes d’aide à la conduite et de systèmes d’automatisation devrait désormais faire partie du cours théorique.

D'autre part, le cours obligatoire de sensibilisation devra désormais être suivi avant de prendre l’examen théorique, ce qui était la situation en vigueur jusqu’en 2003. Actuellement, ce cours peut être suivi après l'examen théorique. Le remettre en amont doit contribuer à améliorer la sécurité routière, précise le gouvernement.

Enfin, les prescriptions importantes sur les signaux et les marquages au sol devraient pouvoir être réglées par voie d'ordonnance. Ce sera notamment le cas des panneaux autoroutiers bilingues, conformément à une intervention parlementaire.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11