La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jardinage: Pour un parfum au poil, suivez la belle étoile

Spectaculaire et très odorante, la floraison de cet hybride de seringat saura charmer les amateurs de jardins blancs et de parfums envoûtants. © Jean-Luc Pasquier
Spectaculaire et très odorante, la floraison de cet hybride de seringat saura charmer les amateurs de jardins blancs et de parfums envoûtants. © Jean-Luc Pasquier

Jean-Luc Pasquier

Publié le 17.06.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Issu d’une hybridation de Philadelphus coronarius, P. microphyllus et P. mexicanus, Philadelphus x purpureomaculatus «Belle Etoile», ou «Phil» en raccourci, n’est autre qu’un cousin des hortensias puisqu’il fait partie de la même famille botanique des hydrangeacées. Quittons ce monde de langues mortes et parlons plutôt du «jasmin des poètes» ou «seringat à macule pourpre», puisque ce sont aussi ses noms vernaculaires. Pour faire simple, on va continuer à l’appeler Phil’.

Phil’dans terre

Phil’, donc, est un arbuste de taille modeste (ce qui signifie petit, sans vouloir froisser personne). Chaque printemps, ce feuillu caduc fait jaillir de sa souche de longues branches fines et arquées qui se ramifient ensuite avec les années. Vous comprendrez l’importance de cette information dans le chapitre consacré à la taille. Ce qui rend cet arbuste irrésistible, ce n’est pas sa modeste présence verte durant la saison de végétation, mais bien sa spectaculaire floraison. En effet, sa délica

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11