La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Broye: Une Payernoise affiche sa détresse en séances du parlement local

Danielle Gaud-Appiah est en litige avec la commune de Payerne, qui a déposé une plainte pénale à son encontre. L’habitante vient aux séances du législatif pour obtenir un logement.

Danielle Gaud-Appiah compte être fidèle au poste ce jeudi soir en séance du parlement payernois en accueillant les élus à l’entrée du bâtiment de la salle du tribunal. © Jean-Baptiste Morel
Danielle Gaud-Appiah compte être fidèle au poste ce jeudi soir en séance du parlement payernois en accueillant les élus à l’entrée du bâtiment de la salle du tribunal. © Jean-Baptiste Morel

Delphine Francey

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Danielle Gaud-Appiah, vêtue d’un gilet jaune, se poste devant la porte du bâtiment de la salle du tribunal à Payerne pendant que les membres du législatif local entrent pour siéger en séance du Conseil communal. La Payernoise, 58 ans, a accroché une pancarte autour du cou et a posé à ses pieds un panneau sur lesquels elle dénonce «l’injustice» dont elle se sent victime. Elle pointe du doigt «l’indifférence» et le «mépris» des politiciens et plus particulièrement de certains membres des autorités communales.

Elle garde le silence avant de rejoindre les rangs réservés au public pour écouter les débats du parlement local. L’habitante suit ce rituel depuis au moins les cinq dernières séances du législatif. Elle compte être fidèle au poste ce jeudi soir, lors du Conseil communal. Les membres de l’exécutif, de leur côté, se montrent impassibles en public.

«Le fait que Mme Gaud veuille quitter son logement résulte d’un c

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11