La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Unihockey: Un apprentissage «extrêmement brutal» pour Aergera Chevrilles

Dernier de Ligue A, le néo-promu Aergera Chevrilles s’est incliné 12-4 devant l’avant-dernier Berner Oberland samedi.

Margaux Houriet (de face) et Aergera Chevrilles ont du mérite mais sont tombées de haut, samedi face à Berner Oberland. © Jean-Baptiste Morel
Margaux Houriet (de face) et Aergera Chevrilles ont du mérite mais sont tombées de haut, samedi face à Berner Oberland. © Jean-Baptiste Morel

Pierre Salinas

Publié le 05.11.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Unihockey » Lorsqu’il est sorti du vestiaire dans lequel il avait pris le temps de la digestion et qu’il s’est présenté devant la presse locale, au nombre de trois représentants, preuve que le rendez-vous était important, Richard Kaeser avait le regard hagard de celui qui a pris un gros coup de massue sur la tête. Dans la bouche de l’entraîneur d’Aergera Chevrilles, battu 12-4 à domicile, un adverbe – «extrêmement» – et un adjectif – «brutal» – sont revenus souvent. Et l’un et l’autre décrivent le sentiment qui, samedi soir, régnait dans les couloirs de la Sporthalle, où un homme seul devant trois micros s’est dit «extrêmement mal» car «extrêmement déçu».

Quant à l’issue de ce «match de la peur» qui voyait le dernier, Aergera

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11