La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Partir pour être vu ici

Plusieurs artistes fribourgeois actifs en musique, théâtre ou humour jouent cette année dans le Off du Festival d’Avignon. Mais pourquoi?

La poésie de l’échec, de Marjolaine Minot et Günther Baldauf, est présentée au Festival d’Avignon (ici une représentation à Nuithonie). © Charly Rappo
La poésie de l’échec, de Marjolaine Minot et Günther Baldauf, est présentée au Festival d’Avignon (ici une représentation à Nuithonie). © Charly Rappo

Tamara Bongard

Publié le 15.07.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Spectacle » «Je suis convaincu que je vais y retourner, j’ai été séduit», s’enthousiasme Jo Mettraux, de retour du Festival d’Avignon. C’était la première participation du Fribourgeois à cette grand-messe du spectacle vivant qui se déroule jusqu’à la fin juillet dans le Vaucluse. Il a inauguré le show Les Suisses romands chantent… et se croisent en Avignon où se relaient au Théâtre des vents des noms bien connus par ici: Aliose, Marc Aymon ou encore Phanee de Pool. A-t-il eu du public? «Les deux premières soirées ont été compliquées mais la troisième s’est terminée en feu d’artifice», sourit le chansonnier de Neyruz.

Car à Avignon, près de 1400 spectacles ont lieu chaque jour. Il y a d’un côté le In dont les pièces ont été sélectionnées et où les artistes sont rémunérés. De l’autre, le Off dont la programmation essaime dans chaque recoin de la ville et où tout un chacun peut louer un espace pour proposer sa création. C’est la majorité des événements, déclinant toutes les nua

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11